Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 septembre 2013 7 08 /09 /septembre /2013 09:50

 

« A question idiote, réponse idiote »

oui mais

« il ne faut pas toujours se fier aux apparences ».

 

Exemple : Quel lien peut-il y avoir entre le cul d'un cheval et les réservoirs externes de la navette Columbia ?

 

Apparemment, question complètement loufoque qui devrait donc appeler une réponse du même genre et pourtant...

 

La réponse, loin d'être idiote, nécessite un bref rappel historique :

 

Les premières grandes voies de communication datent de l'empire romain. Elles avaient pour objectifs de faciliter le déplacement des légions. Les chars de l'époque étaient tirés par deux chevaux placés côte à côte mais suffisamment espacés pour ne pas se gêner.

Plus l'écartement des roues d'un char est réduit, plus celui-ci est manœuvrable mais pour une bonne stabilité, les deux roues ne doivent ni être trop proches l'une de l'autre ni se trouver dans la continuité des empruntes des chevaux. Il fallait donc trouver un compromis en tenant compte, en autre, de la largeur de l'arrière-train des chevaux.

Il y a donc bien un lien entre le cul du cheval et la longueur de l'essieu d'un char romain.

 

Oui, me direz-vous mais quel rapport avec la navette Columbia ?

Patience, patience...

 

L'intensité du trafic sur les voies romaines pourtant dallées, a provoqué le creusement d'ornières. Pour ne pas abîmer les roues et risquer de casser l'essieu, il était donc impératif de ne pas sortir de ces ornières. Jules César imposa donc un écart « normalisé »entre les deux roues et le fixa à 1435mm(soit 4 pieds 8 pouces et demi).

 

Les années passent, les siècles se suivent, les chars, puis les chariots puis les charrettes, tous construits selon les mêmes méthodes conservent la même longueur d'essieu.

 

Oui, me redirez-vous mais quel rapport avec la navette Columbia ?

Patience, patience, nous avançons. Nous voici en1825 .

 

A cette date, apparaît une invention formidable, le rail.

En la matière, les anglais se montrent précurseurs et créent le tramway.

Il roule sur rail mais reste a traction hippomobile. On conserve donc le même écart de roues et les rails sont construits sur cette base.

En même temps, on construit, toujours en Angleterre, la première ligne de chemin de fer qui relie Stockton à Darlington.

George Stephenson, le créateur de la locomotive du premier train sur cette ligne, impose qu'on conserve le même écartement que les charrettes et chariots. Cela lui assure une reconversion plus aisée et à moindre coûts des chariots en wagon.

 

Voilà pourquoi il y a un lien entre l'écartement des rails et le cul d'un cheval.

Et la navette Columbia ? Ah oui, j'allais oublier.

 

Les américains ont fait appel à des ingénieurs anglais pour la construction de leurs voies ferrées. Tout naturellement, ces ingénieurs anglais ont conservé le même écartement ce qui, en autre, avait l'avantage de permettre l'utilisation de locomotives anglaises.

Bon d'accord, mais columbia ?

J' y arrive, j'y arrive :

 

C'est la société Thiokol qui était chargée de fabriquer les réservoirs externes de Columbia dans son usine de l'Utah.

Normalement, elle aurait dû en fabriquer de plus larges mais ces réservoirs devaient être expédiés par train jusqu'au site de lancement.

La ligne de chemin de fer entre l'usine et Cap Canaveral emprunte un tunnel sous les montagnes Rocheuses. Ce tunnel construit en fonction de l'écartement des rails, n'autorise pas un chargement dépassant des wagons et limite par conséquent la taille des réservoirs de Columbia.

 

Ainsi, la construction du moyen de transport le plus avancé au monde, la navette spatiale, a dû tenir compte de la contrainte que lui imposait la largeur d'un cul de cheval.

 

Étonnant, non ?

 

Partager cet article

Repost 0
Published by les-secrets-de-papou.over-blog.com - dans La page culture
commenter cet article

commentaires

Malou 12/09/2013 15:26

c'est vrai tu as raison, j'ai répondu un peu trop vite. Sorry

Malou 08/09/2013 15:57

trop drôle ! et finalement pas faux !!! ce genre de raisonnement s'appelle un sophisme.

les-secrets-de-papou.over-blog.com 08/09/2013 20:13



Je ne suis pas tout à fait d'accord. Pour moi, le sophisme est un raisonnement conçu avec l'intention de tromper, d'induire en erreur.


Or, dans le cas qui nous intéresse, si les chevaux qui tiraient les chars romains avaient eu un arrière train plus large, la longueur des essieux et l'écartement des rails auraient été plus
importants et donc les réservoirs de la navette spatiale plus larges.


Pour moi, il n'y a pas tromperie, il n'y a donc pas sophisme.


Mais peut-être me trompe-je ?


Qu'en penses-tu Malou ?