Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 octobre 2010 7 24 /10 /octobre /2010 22:39

Provisoire-447.jpg

Nous sommes au printemps de l’an 708, au plein cœur de la forêt de Scissy1. Cette forêt couvrait à l’époque, toute l’actuelle baie du Mont Saint-Michel jusqu’aux îles Chausey et s’étendait jusqu’à la forêt de Brocéliande, forêt de Merlin l’enchanteur2, de la fée Viviane3et des Korrigans4.

 

Sur le chemin menant à abbaye d’Avranches, à la hauteur du Mont Tombe, trottine un âne transportant sur son dos un abbé. Ce dernier, l’abbé Aubert, est bien en chair et ne semble, à l’instant, n’avoir pour soucis que celui de finir le copieux morceau de lard qu’il a bien pris soin d’emporter avec lui et sa gourde de vin déjà largement entamée.

 

Il a les joues gonflées par sa bouche trop pleine lorsque soudainement, l’âne stoppe net. L’abbé est sur le point de chuter emporté par l’élan et il ne doit son salut qu’à sa surcharge pondérale qui le rassoit brutalement sur le dos de l’animal.

 

En temps ordinaire, l’Abbé s’en serait pris à sa monture et l’aurait sans aucun doute corrigé par quelques violents coups de talon sur le ventre pour le punir de cet arrêt intempestif. Mais cette fois, bien loin de lui cette idée. Il est comme paralysé, pétrifié, le regard figé. Sa bouche, restée entrouverte, laisse apercevoir un morceau de lard que les mâchoires ont cessé de broyer. Si les feuilles des arbres ne continuaient à danser sous l’effet d’une petite brise, on aurait pu croire que le temps s’était arrêté.

 

Originaire de Genets5, l’ Abbé Aubert, depuis sa plus tendre enfance, aime se retirer dans la solitude de la forêt de Scissy pour y méditer. Il connaît parfaitement les lieux au point d’être sans doute le seul à ne jamais pouvoir s’y perdre. C’est la raison qui a poussé l’évêque d’Avranches à lui confier la responsabilité de l’approvisionnent de quelques moines ermites reclus sur l’un des rochers jumeaux, celui connu sous le nom de Mont Tombe.

 

 L’évêque aurait certainement pu se contenter de confier cette mission simplement à l’âne car ce dernier connaît le chemin aussi bien que son maître. Alors, puisqu’il est en chemin conquis,  pourquoi cet arrêt brutal ?

 

 Devant l’Abbé et son âne …( à suivre)

 

 

(1)Forêt mythique pour certains historiens mais bien réelle pour d’autres.

 

(2)On raconte dans les légendes Celtiques que l'enchanteur Merlin séjournait souvent dans la  forêt de Brocéliande. Il aurait été emprisonné par la fée Viviane, dans une tour magique. Devenu invisible, il hanterait les lieux encore de nos jours. 

 

(3) La fée Viviane, dite Viviane, la Dame du Lac, recueillit le jeune Lancelot alors qu'il était encore enfant, après la mort de son père le roi Ban de Bénoïc et de sa mère, la reine Élaine. Elle l'emmena au plus profond d'un lac duquel il crut ne jamais pouvoir ressortir, ignorant qu'il s'agissait là du « passage » obligé pour rejoindre le royaume merveilleux et caché d'Avalon, le pays des mages et sorciers.
Viviane lui enseigna les arts et les lettres, lui insuffla sagesse et courage et fit de lui un chevalier accompli. Elle le mena à la cour d'Arthur, à Camelot, pour y être adoubé et le présenta aux chevaliers de la Table Ronde dont il devint le plus célèbre représentant.

 

(4) En Bretagne, les énormes blocs de grès et de granit recouvrent des cités souterraines constituées de grottes étagées et de grandes avenues qui  suivent le cours des rivières englouties.

C'est là que vivent les Korrigans : des nains hideux, facétieux, malfaisants, enclins cependant à prendre en sympathie tout homme ayant fait preuve à leur égard de bonté et de courtoisie.

 

(5) Petit village de la Manche où je passais mes vacances d’été lorsque j’étais enfants.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by les-secrets-de-papou.over-blog.com - dans L'histoire du Mont Saint-Michel selon Papou
commenter cet article

commentaires